L’art, c’est un mot qui sert à désigner tout ce qui est beau selon la perception de chacun. Ce qui attire certaines n’attire forcément pas les autres. Les premières formes d’art sont apparues depuis l’antiquité. Il peut se présenter sous différentes formes : en sculpture, en décoration, en activité physique comme les arts martiaux ou encore en peintures. Pour cette dernière, de nombreux peintres se sont succédé à travers les siècles en apportant différents types d’art en peinture. L’univers des artistes peintres est varié, dont certains plongent dans la peinture de nature morte, d’autres dans l’érotisme ou encore dans le surréalisme. Les lignes suivantes apportent des précisions sur l’univers des artistes peintres.

La nature morte

La nature morte est un genre de peinture mettant en scène des objets inanimés. On peut citer des aliments, des fleurs, des gibiers ou même un cadavre lorsque l’artiste plonge dans un univers macabre. Les objets peints sont parfois symboliques. Bien que l’art de la nature morte ait déjà été présent depuis l’antiquité, le terme n’est utilisé pour la première fois que vers 1650, à Flandre.  

Le plein essor de la nature morte commence au XVIe siècle. Le nord de la Flandre se consacrait sur la peinture bourgeoise et le sud sur les peintures religieuses. Ce genre d’art commence alors à se propager à travers l’Europe, principalement en France sous le terme « nature morte », « stilleben » aux Pays-Pas, et « Bodegones » en Espagne.

Parmi les premiers artistes peintres de Nature morte, on peut citer Jan Brueghel l’ancien,  Ambrosius Bosschaert ou encore Jean-Michel Picart. Jean-David de Heem est connu pour le « fruit et riche vaisselle sur table ». Jean-Baptiste Siméon Chardin le tableau la raie. Un œuvre dont beaucoup d’autres peintres ont recopié. Entre autres, Paul Cezane est l’un des plus célèbres artistes peintres de ce genre  grâce à l’oeuvre « Nature morte au crâne ». Si vous voulez acheter des œuvres d’art, visitez le site www.artistespeintres.net

 L’érotisme en peinture

L’érotisme a été présent dans l’art depuis même l’antiquité. En Grèce, l’art érotique a commencé avec des sculptures de femmes, de dieux et demi-dieux, et de héros grecs. Ces personnages étaient sculptés sans habit. La pudeur n’avait pas sa place à l’époque. L’exploitation de l’érotisme dans l’art a connu son essor pendant la renaissance, vers 1800.

Les peintures érotiques mettent en avant les parties intimes du genre humain. Les femmes sont les plus peintes. Eh oui, le corps féminin est d’une telle beauté que l’inspiration afflue chez les artistes. On peut aussi trouver des scènes sexuelles même les plus dépravées. Le corps féminin est dévoilé sous toutes ses formes dans différentes conditions : voilé, dévoilé, torturé ou encore mystifiés. Cette époque est qualifiée de « modernité » par Baudelaire. Bien que l’Europe se montre moraliste et pudique à l’époque, on trouvait même des peintures représentant des orgies sexuelles.

Actuellement, de nombreux artistes contemporains plongent dans cet univers en apportant de nouvelles inspirations sur la façon d’exposer le corps.

 L’univers  surréaliste

Le surréalisme est un mouvement artistique qui a vu le jour en 1924, grâce à André Breton. En dehors des œuvres littéraires, le terme désigne des arts évoquant des faits, des objets sortant de l’ordinaire. Il s’agit d’un concept servant à exprimer par tous les moyens possibles le fonctionnement de la pensée. Le surréalisme se manifeste par l’absence de contrôle de la raison. Cela exclut toute préoccupation morale ou esthétique.

Le surréalisme repose également sur l’automatisation de l’expression de l’artiste sur son œuvre d’art. Il tend à mettre de côté tout mécanisme psychique en se laissant guider par l’instinct, le rêve ou encore l’inconscient.

Les peintures surréalistes peuvent faire plonger dans un univers extraordinaire, un monde hors du contrôle de la raison, un monde anormal. Pour une première découverte, ce genre d’art peut choquer.

Salvador Dali est le peintre surréaliste le plus connu. L’une de ses œuvres le plus célèbres est « Rêve causé par le vol d’une abeille autour d’une grenade, une seconde avant » l’éveil. Entre autres, on peut aussi citer René Magritte, pour la « trahison des images » ou encore Leonora Carrington, pour « l’autoportrait ».

L’art contemporain

L’art contemporain désigne les œuvres d’art produits depuis 1995 jusqu’à nos jours. Il manque de spécificité en raison de la variété des formes artistiques qu’il rassemble. Contrairement aux formes d’arts anciens, l’art contemporain explore de nombreuses cultures et se penche un peu plus sur la vie quotidienne. De plus, les artistes peintres modernes ont parfois recours à la technologie pour la réalisation d’un œuvre. Ils font une esquisse sur écran avant de le mettre au tableau.

Toutefois, il faut noter que les nouveaux artistes exploitent les anciennes formes d’art. Ils lient les techniques d’art anciennes avec l’évolution du monde actuel. Par exemple, les peintures surréalistes  modernes évoquent les injustices et les tendances à travers dans le monde.

En gros, l’univers des artistes peintres est très varié et profond. Chacun a ses inspirations. Le point commun est le fait d’oublier la réalité pendant un moment lorsqu’on admire une oeuvre d’art.